L’Institut canadien de la population

L’IPC est une ONG bénévole à but éducatif, ouverte à tous. Il milite pour 1) la réduction de la population à un niveau soutenable par l’accès volontaire et universel à la planification familiale afin de réduire la pauvreté, 2) la viabilité environnementale, 3) l’égalité entre les sexes. Établi en 1992, son siège social est à Ottawa.

Nos buts – Engager, Autonomiser, Inspirer

Nous confrontons les tabous en démontrant les conséquences néfastes de la croissance démographique sur la société, l’environnement et l’économie.

Nous favorisons l’éducation et l’activisme comme moyens d’arriver à réduire les émissions de CO2 reliées au changement climatique afin de protéger la biodiversité et pour permettre un niveau de vie raisonnable pour tous, ce qu’un nombre toujours croissant d’humains rend irréalisable.

Nous encourageons ceux et celles qui recherchent la durabilité écologique de reconnaître les interrelations qui existent entre la population, l’industrialisation, la pollution, la production alimentaire, et l’épuisement des ressources naturelles, tel qu’énoncé dans Halte à la croissance (1972). Nous croyons que pour assurer un avenir durable, il est essentiel de considérer la croissance exponentielle, les limites physiques, le dépassement des limites et l’effondrement civilisationel, et de reconnaître qu’une croissance effrénée de l’économie rend la durabilité écologique impossible.

Nous croyons qu’il faut une politique de population durable. Pour assurer un “avenir durable ”, les nations doivent respecter leur capacité de charge en limitant leur niveau de population à ce que leur territoire peut supporter sans dégrader l’environnement.

Nous demandons aux individus de tenir compte de l’impact environnemental de la population lorsqu’ils planifient la taille de leur famille.

Nous exerçons des pressions sur le gouvernement pour qu’il soutienne les soins reproductifs et l’éducation au pays et que cela fasse partie importante et intégrante de l’aide canadien à l’étranger.

Nous inquiétons du haut taux de croissance de la population canadienne – un des plus hauts dans le monde occidental. Son effet négatif sur nos villes, nos terres agricoles et sur la biodiversité devient de plus en plus évident. Les Canadiens sont parmi les plus grands consommateurs d’énergie et producteurs de CO2 dans le monde.

Notre histoire

Fondé en 1992 par feu le Dr Whitman Wright comme Ottawa Family Planning Project (pour ensuite adopter le nom Global Population Concerns), l’IPC est maintenant constitué en organisme à but non lucratifet fonctionne grâce aux cotisations et dons de ses membres. Il ne sollicite ni ne reçoit de soutien financier de la part des gouvernements, des entreprises privées ou des corps religieux. Les membres du conseil oeuvrent comme bénévoles tout comme ceux qui accomplissent des tâches administratives.

Engagez-vous